Pages

dimanche 29 mars 2015

Revenir à l'essentiel



10 commentaires:

  1. Top ! Bravo, très belle mentalité.

    RépondreSupprimer
  2. C'est sûr que ce ne sont pas les kilos qui te définissent.
    En fait c'est une évidence, tu es Super Clem, l'héroïne du quotidien.
    Super Clem, ça dépote!
    Bises
    Biduline

    RépondreSupprimer
  3. Merci.

    Aujourd'hui encore, en lisant la polémique sur les histoires de menus de substitution à la cantine, j'ai été choquée par la liste des maladies horribles évoquées : "obésité, cancer, maladies cardio-vasculaires", et j'en passe, et des meilleures...

    Marre d'être une maladie !

    Quand j'étais petite, être homosexuel était une maladie et être gros était une caractéristique physique. Maintenant, c'est le contraire. On pourrait laisser vivre tout le monde, les homos ET les gros ? Voire les gros homos, pendant qu'on y est, car il y a des cumulards !

    (Ray Charles aurait dit "ça aurait pu être pire, ils auraient pu être noirs...)

    RépondreSupprimer
  4. Alors soit la bienvenue Clémentine !

    RépondreSupprimer
  5. Je découvre ton petit blog et franchement je ne regrette pas ! Tes articles et illustrations sont top top top ♥

    RépondreSupprimer